Tes aliments

  • Imprimer

 

 

Les aliments de la mer

http://newmuslimguide.com/sites/all/themes/newmuslim/images/progress.gif) 50% 50% no-repeat rgb(17, 17, 17);">

On entend par «les aliments de la mer», les produits qui ne sont présents que dans la mer ou très rarement sur la terre ferme. Derrière le terme «mer», il faut comprendre toute grande étendue d’eau et comprend donc les rivières, les lacs et autres nappes.

Tous ces aliments marins, animaux ou végétaux, qu’on les ait pêchés ou qu’on les ait trouvés morts, il est possible et permis de les consommer tant qu’ils ne représentent pas un danger pour la santé.

Allah a dit : {Il vous est permis de pratiquer la pêche et de consommer la nourriture qui sort de la mer} [5:al-Mâ’ida:96]. Le terme «pêche» fait allusion à ce qui est attrapé vivant et le mot «nourriture» fait référence aux cadavres d’animaux marins que les flots rejettent (sur le rivage).

Les animaux terrestres

Pour consommer la chair des animaux terrestres, deux conditions doivent être vérifiées :

 

Que ce soit des animaux dont la viande est licite.

Qu’ils soient capturés ou mis à mort de la manière approuvée par la loi divine.

Quels sont les animaux permis ?

Le principe est que tous les animaux sont permis sauf ceux pour lesquels il existe un texte du Qur’ân ou de la sunna affirmant leur interdiction.

Les interdits en ce qui concerne les animaux se résument comme suit :

Le porc : c’est un animal interdit et impur en islam, quels que soient la partie, le membre ou la chose qui en est extraite, conformément à la parole divine : {Vous sont interdits : la bête [trouvée] morte, le sang, la viande porcine, ...} [5:al-Mâ’ida:3]. Allah a aussi dit {…ou de la viande de porc, car c’est une souillure [rijs]} [6:al-An`âm:145]. Le rijs, c’est l’impureté.

 

 

  1. Tous les prédateurs dotés de crocs : ce sont tous les carnivores, qu’ils soient de grande taille comme le lion et le tigre ou de petite taille comme le chat et animaux de ce genre. Le chien en fait partie.
  2. Tous les oiseaux munis de serres : ce sont tous les oiseaux carnivores comme le faucon, l’aigle, le hibou et autres oiseaux de cette sorte.
  3. Les bestioles et insectes : Toutes les bestioles terrestres sont interdites car il n’est pas possible de les sacrifier à l’exception des criquets [et sauterelles] qu’il est licite de manger comme le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : «Deux bêtes mortes nous sont permises : le poisson et le criquet» (Ibn Mâjah 3218).
  4. Les gros serpents, les vipères et les rats [ou souris] : il est interdit de les manger. Nous avons reçu l’ordre de les tuer puisque le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit : «On tue cinq animaux nuisibles que l’on soit en territoire sacré ou non : le serpent, le corbeau tacheté de blanc [sur le dos et le ventre], la souris [ou le rat], le chien enragé [ou tout prédateur carnivore qui attaque] et le milan» (al-Bukhârî 3136, Muslim 1198).
  5. L’âne domestique : autrement dit l’âne que l’on utilise à la campagne, dans les villages, comme bête de somme (c’est-à-dire pour voyager ou transporter des charges).

 

Copié de newmuslimguide.com/

 

comments