Le licite et l'illicite. Cheihk Otheymin -

  • Imprimer

 

Le licite et l'illicite. Cheihk Otheymin

Le hadith

Abû ‘Abd Allah An Nu’mân ibn Bashîr qu’Allah l’agrée a dit :
J’ai entendu l’envoyé d’Allah sallallahu ‘alayhi wa sallam dire :
"Les choses licites sont bien évidentes et les choses illicites sont bien évidente .
Entre les deux , il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ignorent .
Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques , préserve sa religion et son honneur .
Et quiconque se laisse tomber dans les choses équivoques tombera dans les choses illicites , comme le berger qui fait paitre son troupeau autour d’un enclos réservé , risquant à tout moment de l’empiéter .
Or chaque souverain a un domaine réservé : Celui d’Allah est l’ensemble de Ses interdits .
N’est ce pas qu’il y a dans le corps humain un morceau de chair qui , s’il est bon , tout le corps le sera et s’il est corrompu ,tout le corps le sera ?
N’est ce pas que c’est le coeur ?"
(rapporté par Al Bukhârî Muslim Abû Dâwûd At Tirmidhî et An Nasâ’î )



Commentaire
Le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a classifié les choses dans ce hadith selon trois catégories.
-La catégorie des choses licites évidentes et sans ambiguité ,comme par exemple l’autorisation la bête du troupeau
-La catégorie des choses illicites de façon évidente et sans ambiguité , comme par exemple l’interdiction du vin.
-La troisième catégorie est celle des choses équivoques qui laissent le jugement hésitant : Font elles partie du domaine du licite ou du domaine de l’illicite ? Beaucoup de gens ignorent le statut de ces choses , mais il est connu chez certains .
S’agissant de cette catégorie , l’envoyé d’Allah sallallahu ‘alayhi wa sallam a souligné qu’éviter ces choses là relève de la piété scrupuleuse , il a dit :
“Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques , préserve sa religion et son honneur”
Ceci dit , il préserve sa religion pour ce qui est entre Allah et lui et préserve son honneur pour ce qui est entre les gens et lui , afin qu’ils ne racontent pas qu’untel est tombé dans l’illicite , du fait qu’ils en connaissent le statut , alors qu’à ses yeux la chose prête à confusion.
Puis le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a cité en parabole le berger qui fait paître son troupeau autour d’un enclos résevé qui , puisqu’il ne sert pas de pâture , est généralement riches en herbes , ce qui attire les bêtes à aller y paître .

 

Puis le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a dit :
“Or chaque souverain a un domaine réservé”
Car d’habitude les rois protègent une partie de leur terre pour y laisser pousser de l’herbe en abondance .
“Celui d’Allah est l’ensemble de Ses interdits”
Tout ce qu’Allah a rendu illicite rentre dans Son domaine réservé , car Il a interdits d’y tomber .
Puis le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a montré que dans le corps il y a une mudgha c’est à dire un morceau de viande aussi grand que ce que l’homme est capable de mâcher .
Quand ce morceau est sain tout le corps est sain , il a expliqué ceci en disant :
“N’est ce pas que c’est le coeur ?”
Allusion au fait qu’il incombe à l’homme de contrôler ce qu’il y a dans son coeur comme passions qui risquent de l’emporter jusqu’à le faire tomber dans des choses équivoques et ensuite dans des choses carrément illicites .

Leçons tirées de ce hadith

-Dans la loi islamique , le licite et l’illicite sont clairs , quant aux choses équivoques , peu de gens les connaissent .
-Quand l’homme fait des choses équivoques , il risque avec le temps de tomber sans se gêner dans l’illicite .
A force de commettre des actes douteux , son âme le pousse à commettre ce qui est d’une illéicité évidente , ce qui le conduira à sa perdition.

-Il est permis de citer des exemples pour rendre explicite une chose abstraite par la citation d’une chose concrète , car la comparaison entre ce qui est intelligible et ce qui est matériel facilite la compréhension .

-Le bon enseignement de l’envoyé d’Allah sallallahu ‘alayhi wa sallam en citant des exemples et en les expliquant par la suite

-La plaque tournante de la bonté et de la mauvaiseté (de l’homme) est le coeur .
De ce fait , à l’homme d’entretenir constamment son coeur jusqu’à le mettre sur le chemin de rectitude .

-La corruption de l’aspect extérieur de l’homme est un indicatif de la corruption de son for intérieur , le prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam a en effet dit :
“S’il est bon , tout le corps le sera et s’il est corrompu, tout le corps le sera”
(source : extrait Livre Les 3 commentaires sur les 40 hadith An Nawawî )

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

 

comments